20190826_110444

En juin dernier, nous vous avons parlé de notre collaboration avec Alvéole et l’arrivée de deux nouvelles ruches au Port de Montréal. Voici des nouvelles de nos ruches ! 🐝

Lundi 26 août dernier, une apicultrice d’Alvéole est venue visiter nos ruches et nous donner des nouvelles de nos colonies locales. Au cours de cette visite, elle était chargée d’une mission spéciale : une des deux ruches semblait avoir perdu sa reine et elle devait vérifier si c’était bien le cas. Pour cela, elle a démonté entièrement la ruche et sorti chaque cadre pour l’examiner attentivement.

Verdict : il n’y avait effectivement plus de reine dans la ruche… Que peut expliquer une telle situation ? Selon l’apicultrice, il peut s’agir d’un décès ou encore d’un essaimage, c’est-à-dire que la reine a quitté la ruche avec une partie des abeilles pour aller former une nouvelle colonie.

Pour éviter que la ruche ne meure au cours de l’hiver, elle a procédé à une opération délicate : réintroduire une reine. Elle a donc inséré un boitier contenant une reine au milieu de la ruche existante. Mais il y a des précautions à prendre, car il y a un risque que les abeilles de la ruche rejettent la nouvelle reine et la tuent ! Pour les en empêcher, l’apicultrice a enveloppé le boitier contenant la reine d’une couche de papier.

Cette couche de papier permettra aux abeilles de s’habituer aux phéromones de la nouvelle reine, avant d’avoir l’occasion de la tuer. En effet, les abeilles auront le réflexe de percer la couche de papier pour atteindre la reine. Le temps de cette opération suffira aux abeilles pour accepter la nouvelle reine et la reconnaître comme une des leurs.

Ainsi, la ruche pourra passer tranquillement l’hiver et reprendre en force au retour des beaux jours, à l’assaut des fleurs printanières !

Nous avons bien hâte à la récolte de miel ! 🍯

À découvrir aussi :