Dyptique_Hugo Brassard

À la rencontre de Hugo Brassard, ingénieur, routes

Hugo est ingénieur de formation, mais croyez-le ou non, il a envisagé (pas très longtemps) de devenir philosophe durant sa première année de cégep ! Il a finalement décidé de plutôt faire une technique en génie civil et, après un an de voyage en Europe, a entrepris un baccalauréat en génie de la construction à l’ÉTS. Il est maintenant à l’emploi du Port de Montréal depuis 10 ans à titre de chargé de projet.

Ce qu’il aime avant tout au Port de Montréal, c’est la grande confiance qui lui est accordée. Une fois qu’un dossier lui est confié, il en est responsable de A à Z, de la planification jusqu’à la livraison. Il rencontre les parties prenantes et les utilisateurs, définit le projet et l’élabore selon l’enveloppe budgétaire et les contraintes spécifiques. Et il a (presque !) carte blanche pour présenter des solutions différentes et innovantes. D’ailleurs, il semblerait qu’Hugo ait de bons talents de vendeur pour faire des propositions audacieuses et arriver à les déployer ! Une de ses plus grandes réalisations fut le terminal Viau qui a été inauguré en 2016.

Cette entrevue nous a permis d’apprendre que Hugo a toujours eu la fibre entrepreneuriale très développée. Tout jeune, il s’était confectionné une petite remorque attachée à son vélo, dans laquelle il transportait sa tondeuse pour tondre les gazons de ses clients. Mais son tout premier emploi était autrement plus inusité… Il était chargé de mettre les pigeons d’argile dans une machine, dans un champ de tir 😳. Une façon plutôt dangereuse de se faire de l’argent de poche !

Vous avez des commentaires ou questions pour Hugo ? Écrivez-les dans la section commentaire sous la publication Facebook.

À découvrir aussi :