Dyptique_Jean-François Daoust

À la rencontre de Jean-François Daoust, conseiller en approvisionnement

Après avoir voulu devenir ingénieur et comptable agréé, Jean-François s’est lancé dans la gestion des opérations et de la production et a obtenu son baccalauréat en administration des affaires à HEC, ainsi que le titre de professionnel en gestion de la chaîne d’approvisionnement (p.g.c.a.).

Maintenant au Port depuis 12 ans, Jean-François est attitré à tous les appels d’offres reliés aux travaux de construction. Ça tombe bien, il nous dit être un passionné du domaine de la construction 🏗️ ! À partir du moment où les plans et devis sont faits par ses collègues en gestion des infrastructures, Jean-François prend les choses en main et voilà, l’appel d’offres est lancé ! Présentation de projet, visite sur les lieux où se dérouleront les travaux, discussions et réponses aux différentes questions des soumissionnaires : Jean-François prépare et gère tout le processus de l’appel d’offres et reste impliqué jusqu’au moment de la signature du contrat.

Il est fier d’avoir travaillé sur l’approvisionnement d’importants projets tels que le terminal Viau, le Grand Quai du Port de Montréal et sa tour, ainsi que les travaux du terminal Bickerdike.

Dans son travail, Jean-François nous explique l’importance d’être à l’écoute des gens pour bien cerner les besoins reliés aux projets. Pour lui, il s’agit d’une des principales qualités d’un bon conseiller en approvisionnement. Nous avons appris qu’il met à profit son sens de l’écoute dans une autre sphère de sa vie… Saviez-vous qu’il est conseiller municipal pour la Ville de Saint-Rémi !?! Il a d’abord fait un premier mandat de 4 ans à partir de 2013, puis il s’est représenté en 2017 et a gagné ses élections 🗳️ ! Encore une fois, Jean-François doit porter une attention particulière aux citoyens de sa ville pour connaître leurs désirs et développer la ville dans ce sens. Un travail ultra valorisant pour lui ! 😊

Vous avez des commentaires ou questions pour Jean-François ? Écrivez-les dans la section commentaire sous la publication dans Facebook.

À découvrir aussi :